Contrainte

Modélisez votre flux de production et identifiez les capacités de production potentielles inutilisées.


En interprétant les théories de fabrication éprouvées d’une manière nouvelle, le module Contrainte identifie automatiquement les contraintes réelles et, surtout, stimule l’intelligence décisionnelle pour offrir des améliorations significatives au niveau de la performance des usines.

Le module Contrainte modélise le flux de production complet et identifie les capacités potentielles inutilisées en soulignant les marges, les goulots d’étranglement et les stocks intermédiaires.

En identifiant et hiérarchisant vos contraintes réelles, vous permettez au personnel de l’usine de s’attaquer aux questions qui mèneront à des gains de production plus important, et à la prise de décisions impactant positivement le résultat net. Les rapports et les interfaces faciles à interpréter fournissent des données historiques et en temps réel pour faciliter l’analyse.  

Caractéristiques principales :

  • Des outils visuels de trafic en temps réel imitent les flux de production en direct et offrent des points de contrôle pour suivre la performance.
  • Cartographie de chaîne de valeur ajoutée
  • Capacité de production intégrée et tableaux de bord prospectifs 
  • Modèle de la « Théorie des contraintes » intégré dans le Module
  • Présentation de la mesure des capacités de production
  • Intelligence des contrainte intégrée dans des structures internes de contrôle rapide  

Voici ce que le module Contrainte peut faire pour vos équipes process et opérations :

  • Amélioration de la production grâce à une chaîne de valeur ajoutée optimisée.
  • Augmentation de la capacité de marge de décaissement.
  • Réduire les en-cours de production grâce à des flux de processus optimisés.
  • Rationalisation des stocks tampons.
  • Amélioration de la visualisation en amont/aval pour aider les mesures correctives de manière proactive.
  • Intégration aux opérations quotidiennes des équipes de travail et à leurs structures d’examen.
  • Réduction de la complexité de l’analyse des temps d’arrêt.