Surveillance continue des contrôles

Pourquoi tester au hasard ? Détectez les problèmes de conformité au fur et à mesure qu’ils surviennent et prenez des mesures.


La plupart des organisations adoptent une approche périodique de contrôle de la conformité, en espérant détecter des événements qui pourraient affecter la conformité avant qu’ils ne deviennent graves. Plutôt que de prouver la conformité à des moments bien spécifiques, CDC Event Management Framework (EMF) pointe tout simplement les cas de non conformité ou qui ont généré une exception et il vous donne un maximum de temps pour corriger les problèmes émergents.

Le contrôle intelligent continu vous offre la possibilité d’identifier les exceptions standards, telles que les valeurs qui dépassent une certaine limite (p. ex. les transactions de plus de 10 0000 €) ou les informations omises (p. ex. les champs non remplis correctement). Cependant, la solution EMF apporte une valeur encore plus grande en vous permettant d’effectuer des contrôles complexes et sophistiqués qui peuvent combiner des variables à partir de sources de données diverses et potentiellement disparates.

Fiche technique de la solution : Event Management Framework

Caractéristiques principales : 

  • Alertes basées sur les règles
  • Tableaux de bord intuitifs 
  • Notifications en temps réel
  • Automatisation des alertes  

Voici ce qu’EMF Surveillance continue des contrôles peut faire pour vous :

Supprimer les contrôles manuels

CDC Event Management Framework vous aide à minimiser la dépendance vis-à-vis des contrôles traditionnels manuels requérant un grand nombre de ressources pour passer vers une approche plus moderne et automatisée.

Soyez dynamique et non passif

Si une défaillance du contrôle est découverte, vous pouvez maintenant prendre des mesures correctives immédiates pour faire en sorte que votre organisation reste conforme, plutôt que de générer un rapport mettant en évidence les domaines où vous n’êtes pas aux normes.

Déléguer la responsabilité des contrôles

Les responsables des unités commerciales et des processus métier peuvent être responsables de leur conformité, au lieu de compter sur la vérification menée par un groupe de conformité distinct ou par la division d’audit interne.